Skip to main content

Lorsque vous vous asseyez pour rédiger un article ou un billet de blog, par où commencez-vous ? Il existe de nombreuses façons d'écrire un billet de blog ou un article, mais si vous avez un plan de contenu à portée de main, le processus est beaucoup plus facile. 

J'entends souvent dire qu'il est difficile de créer un plan de blog ou d'article. Certaines personnes disent même que c'est intimidant car elles ont l'impression de restreindre leur créativité.

Mais est-ce vraiment le cas ?

Il est vrai que la création d'un plan de contenu comporte de nombreuses étapes.

Il est vrai que cela peut être fastidieux et prendre du temps.

Et oui... c'est vrai, ça prend du temps.

Et tu sais quoi ?

D'après mon expérience, le jeu en vaut la chandelle.

Chaque fois que je veux écrire un article, j'en fais d'abord les grandes lignes. Pourquoi ? Cela m'aide à déterminer quels seront vos sujets avant de commencer à écrire.

De cette façon, je peux m'assurer qu'il apporte les résultats souhaités à chaque fois, et non pas qu'il génère le trafic pertinent de façon aléatoire.

J'utilise un plan de contenu structuré (très détaillé). Je l'ai testé. Il apporte des résultats. Je vous fournirai mon exemple de plan de contenu à la fin de l'article.

Alors, de quoi allons-nous parler ?

Dans ce guide pratique, vous découvrirez le processus de création d'un plan du début à la fin, y compris comment effectuer des recherches, quelles informations sont importantes dans votre plan, et comment vous pouvez faire ressortir votre contenu grâce à des conseils de mise en forme.

Alors, asseyez-vous et détendez-vous !

Détendez-vous
via GIPHY

Allons au fond des choses pour savoir comment rédiger le plan d'un article !

Qu'est-ce que le plan du contenu d'un article ?

Un plan de contenu est une liste des sujets que vous allez aborder dans votre article ou votre billet de blog. Il peut s'agir d'une simple liste de points, ou d'une liste plus détaillée avec des sous-points et des informations spécifiques sur chaque sujet.

Un plan de contenu est comme le squelette d'un article ou d'un billet de blog. C'est comme un plan. Il vous aide à rédiger votre version finale. Vous devez l'intégrer à votre stratégie de contenu.

Le plan de contenu est un outil utilisé pour organiser tout type de contenu que vous créez. Il est particulièrement utile pour rédiger des articles de blog contenant plusieurs idées ou des articles comportant différentes sections. Il est également précieux pour les sites Web.

Pourquoi les écrivains utilisent-ils des contours ?

Avantages de l'utilisation du plan de contenu pour un article, un billet de blog ou un site web

Les grandes lignes du contenu présentent de nombreux avantages, tant pour vous en tant qu'auteur que pour votre public.

1. La structure permet de bien organiser vos pensées

Le principal avantage de la création d'un plan de blog ou d'un plan d'article est qu'elle vous aide à organiser vos pensées et vos idées avant de commencer à écrire. Cela garantit que votre produit final est bien développé et cohérent, et qu'il comprend toutes les informations utiles du point de vue du lecteur, plutôt qu'une collection de pensées aléatoires difficiles à suivre.

Il vous aide à rester concentré sur les points principaux et à structurer vos informations.

Vous pouvez facilement réorganiser l'ordre de vos sujets, ou les omettre complètement si nécessaire.

2. Offrez plus de valeur à votre lecteur

Une bonne recherche avant de commencer à écrire vous permettra de couvrir tous les sujets qui intéressent votre public. Cela vous aidera à découvrir leurs intérêts, leurs besoins, les questions qu'ils posent, les problèmes qu'ils essaient de résoudre. Vous cesserez de deviner et apporterez un contenu plus pertinent à votre public.

3. Il est facile à suivre pour votre lecteur

Un autre avantage de la présentation de votre contenu est qu'il est plus facile à suivre pour les lecteurs. En fournissant une structure claire, ils peuvent trouver rapidement le sujet qu'ils recherchent sans avoir à parcourir un long article.

4. Fini le blocage de l'écriture

Les grandes lignes sont une bouée de sauvetage. Ils vous aident à éviter le blocage de l'écrivain. Si vous ne savez pas quoi écrire, regardez simplement votre plan pour trouver l'inspiration.

Vous n'avez pas besoin d'interrompre votre flux créatif en cherchant : ce que je dois écrire ensuite. Tout est énoncé là. Droit et clair.

5. Création de contenu à l'échelle

Les grandes lignes du contenu vous permettent également d'échelonner le processus de création et de rédaction du contenu. Au lieu d'avoir un ou deux articles par semaine, vous pouvez au contraire vous concentrer sur la qualité et publier plusieurs billets de blog ou articles chaque jour.

Pourquoi est-ce possible ?

Avec un plan clair, il est beaucoup plus facile de confier la rédaction du contenu à des rédacteurs externes ou internes. Le rédacteur, même s'il n'est pas issu de votre secteur d'activité, saura exactement sur quoi il doit écrire.

6. Réduction des coûts de création de contenu

Un plan vous permettra également d'économiser de l'argent.

Imaginez : vous demandez à un rédacteur externe d'écrire un article. Vous lui donnez simplement un sujet, sans plan, sans instructions.

Si vous le faites, vous pouvez être presque sûr qu'ils vous fourniront le contenu qu'il leur est facile d'écrire, et pas nécessairement celui que vous recherchiez.

Essayez une fois, et vous ne le ferez plus jamais.

Et si vous voulez que votre contenu soit classé et tienne compte des aspects techniques du référencement, vous pouvez être sûr que sans instructions, cela n'arrivera pas.

Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

Vous devrez passer du temps à corriger le projet faible. Et l'argent, c'est du temps. Un plan peut vous aider à réduire ces coûts.

Un bon plan est synonyme de collaboration accrue, d'attentes claires, de contenu de meilleure qualité, de livraison plus rapide et de coûts réduits.

Imaginez à quel point votre création de contenu et vos révisions pourraient être belles et sans effort.

7. Produire du contenu qui génère du trafic

Dernier point, mais non le moindre. Les grandes lignes vous aident à produire du contenu qui génère du trafic car il correspond à ce que votre public recherche. Vous ne créez plus un contenu aléatoire, mais un contenu pertinent que les gens auront envie de lire.

Si vous renforcez les grandes lignes de votre contenu par des aspects liés au référencement.

Bum.

C'est là que la magie va opérer.

magie du plan de contenu
Photo par Almos Bechtold sur Unsplash

Vous verrez bientôt comment cela influence positivement le trafic et les conversions.

Maintenant que vous avez compris les principes de base de la rédaction de contenu, il est temps de mettre ces compétences en pratique.

Comment rédiger le plan d'un article de blog : Une marche à suivre étape par étape

Le but d'un plan de contenu est de vous aider à organiser vos idées et à planifier votre contenu.

Cela peut être aussi simple que d'écrire les points principaux de votre article au fur et à mesure que vous développez l'idée dans votre tête. Vous pourriez probablement le faire du haut de votre tête.

Attendez. Ne le fais pas comme ça.

Faites les recherches nécessaires.

Comment rédiger le plan d'un article ? Comment rédiger le plan d'un article de blog ? Quelles informations devez-vous rassembler avant de rédiger un plan ? Ce sont probablement les questions qui vous traversent l'esprit en ce moment.

Commençons par voir comment créer et utiliser un plan de contenu : 

Étape #1 : Définissez votre sujet

Il y a certaines étapes que vous devez suivre pour commencer à rédiger un plan.

La première étape consiste à faire des recherches. Découvrez le sujet, ce que les gens recherchent et ce que vous pouvez offrir d'unique et de précieux.

Recherche de mots-clés

Trouvez le bon mot-clé cible. Trouvez celui qui est pertinent pour votre public et votre site web. Vous pouvez utiliser des outils comme :

  • Le planificateur de mots-clés de Google
  • Semrush
  • Ahrefs

Il y en a beaucoup qui peuvent vous aider dans ce processus.

Je commence généralement mon résumé du contenu en listant les mots-clés en haut de mon plan. Cela vous sera utile lorsque vous recueillerez des informations et rédigerez votre texte.

En conservant tous les mots clés pertinents dans votre plan, vous ne devrez pas passer d'une plateforme à l'autre pendant que vous travaillez sur votre plan et, plus tard, que vous écrivez.

Après avoir déterminé ce que les gens recherchent, vous pouvez examiner les SERP (Search Engine Results Page) pour ce sujet.

Analysez l'intention de recherche derrière le mot-clé

Avant de commencer à écrire, réfléchissez au public visé par votre article. Cela vous aidera à mieux cibler votre contenu et à vous assurer qu'il est utile et intéressant pour votre public.

Examinez l'intention de recherche.

Qu'est-ce que j'entends par intention de recherche ?

En d'autres termes, il s'agit du "pourquoi" d'une requête de recherche. Qu'est-ce que quelqu'un espère obtenir en effectuant cette recherche ?

La façon la plus simple de comprendre l'intention de recherche ? Tapez votre mot-clé sur Google et regardez les SERPs. Prenons l'exemple de l'ébauche de contenu. 

aperçu du contenu des résultats de google

Pour "content outline", je constate que l'intention de recherche est informationnelle. Les gens veulent en savoir plus sur le plan de contenu, sur ce qu'il est et sur la façon d'en créer un. Cela explique pourquoi presque tous les résultats de recherche sont des articles.

Décision : Je dois écrire un article de blog pour augmenter mes chances de classement pour ce terme.

L'analyse et la compréhension de l'intention de recherche vous aideront à choisir le bon angle. L'angle approprié peut vous aider à vous démarquer de la concurrence.

Étape #2 : Définir la valeur 

Qu'est-ce qui distingue votre contenu ? Quelle est la perspective unique que vous apportez à ce sujet ? Quel type de valeur votre contenu apportera-t-il ?

Une fois que vous connaissez votre mot-clé cible et que vous avez compris l'intention de recherche, il est temps d'identifier votre angle.

Votre angle est ce qui permettra à votre contenu de se démarquer du reste des articles sur le sujet.

Déterminez votre titre provisoire

Choisissez le titre provisoire. Il n'est pas nécessaire que ce soit le titre définitif, mais il doit montrer la direction.

Un bon titre d'article doit être :

  • Attirer l'attention - Ce point est évident. Votre titre doit attirer l'attention de votre public pour qu'il clique dessus. Google tient également compte de ce facteur lorsqu'il classe votre contenu. Une bonne règle de base consiste à utiliser des chiffres dans les titres et des mots forts.
  • Spécifique - Plus votre titre est spécifique, mieux c'est. Il vous aidera à vous classer pour les mots-clés à longue traîne et les internautes sauront à quoi s'attendre lorsqu'ils cliqueront sur votre contenu et le liront.
  • Actionnable - Votre titre doit également être actionnable. Il doit indiquer au lecteur ce qu'il apprendra de votre article, comment il lui apportera de la valeur.

Revenons aux SERPs. Voici les résultats pour "content outline" :

aperçu du contenu en haut de la SERP

Vous pouvez facilement remarquer que Google donne la priorité aux guides et aux articles pratiques. Cela semble logique, car le contenu doit être éducatif et informatif.

Des suggestions pratiques sont données par John Bonini qui relie l'intention de recherche aux sujets.

Allez plus loin et analysez les 3 premiers SERP

Ce serait bien d'être en première position, non ? Dans la plupart des situations, c'est faisable !

Alors, creusez plus profondément.

Pour obtenir la première place, vous devrez produire un matériel original et approfondi.

Également connu sous le nom de contenu de gratte-ciel.

En étudiant les SERP en détail, vous pouvez obtenir plus d'informations :

  • nombre de mots recommandé
  • les mots-clés pour lesquels l'article est classé
  • les titres et sous-titres

Étape #3 : Créez des titres et des sous-titres pour votre article.

Enfin !

Nous sommes arrivés à l'étape où vous pouvez construire les grandes lignes de la façon dont vous le savez.

Vous avez déjà H1 depuis votre étape précédente. Dans mon cas, c'est "....".

Vous pouvez donc maintenant passer à H2, H3 et H4 si nécessaire.

Laissez-moi vous donner quelques conseils sur la façon dont vous pouvez l'aborder :

  • consultez les SERP et identifiez les rubriques que vous souhaitez inclure dans votre plan.
  • les structurer dans le bon ordre
  • ajouter une valeur supplémentaire. Quelles questions vos clients se posent-ils ? Quels sont les défis qu'ils rencontrent sur ce sujet ? Ajoutez votre expérience à l'exposé pour le rendre plus utile.
  • Essayez de nommer les titres de manière significative afin qu'ils transmettent un message et qu'il soit facile de comprendre le type d'informations que l'on peut trouver dans certaines sections.
  • Chaque en-tête doit correspondre à un élément de recherche majeur associé au terme clé principal. 

La base de votre plan est constituée par vos rubriques. Une fois que vous les avez créées, il est temps d'organiser vos données.

Étape #4 : Donnez le contexte sous les rubriques

Vous pouvez toujours aller un peu plus loin !

Incluez dans le plan du contenu non seulement les titres mais aussi le contexte.

On peut considérer que c'est comme ajouter des muscles à son squelette. Ou même l'habiller un peu.

Pourquoi le jeu en vaut-il la chandelle ?

Votre rédacteur de contenu saura précisément sur quoi il doit écrire. Clair et concis. Vous n'aurez plus à deviner.

Les points de balle sont bien.

Réfléchissez à ce que vous voulez que le lecteur retire de chaque section. Qu'apprendront-ils de cet article, étape par étape ?

Ajouter des statistiques et des liens internes

C'est agréable à avoir mais très précieux.

Si vous connaissez des statistiques actualisées, ajoutez-les au plan. L'ajout de données pertinentes rend votre article plus reconnaissable.

Avez-vous du contenu interne qui correspond bien à ce que vous écrivez ? Ajoutez également les liens.

Étape #5 : Ajoutez des questions à votre schéma.

Examinez les questions que votre public cible pose en rapport avec le sujet.

Où ?

Il y a quelques endroits qui sont utiles ici :

  • Le programme "People Also Ask" de Google (PAA)

Le champ "Les gens demandent aussi" apparaît dans la SERP et fournit les questions que les chercheurs posent (en rapport avec votre mot-clé). Pour y accéder, il suffit de taper votre mot-clé et de voir si des questions apparaissent :

les gens demandent également un aperçu du contenu
  • Questions sur Ahrefs

Si vous utilisez Ahrefs, allez dans l'Explorateur de mots-clés. Entrez votre mot-clé cible. Dans la section des questions, vous pouvez voir d'autres exemples de ce qui intéresse les gens :

ahrefs questions pour le contour du contenu

Conseils supplémentaires :

  • Pour plus d'inspiration, vous pouvez enquêter sur Quora ou Reddit.
  • Si vous utilisez ces questions comme titres (ou sous-titres) dans votre article ou votre blog, il se peut qu'elles apparaissent dans un extrait vedette.

Introduction et conclusion dans le plan du contenu

Traitez-la comme une tâche supplémentaire lors de la création d'un plan.

D'après mon expérience, c'est une bonne idée d'avoir l'introduction et la conclusion en entier. Cela permet de définir clairement l'objectif de l'article et d'indiquer ce que le public va en retirer.

Encore deux ou trois choses.

  • L'introduction et la conclusion ne doivent pas dépasser 150 mots en moyenne. Quelques mots de plus ou de moins ne vous feront pas de mal. Ce sont les portes d'entrée et de sortie de l'article, elles ne doivent donc pas être excessivement longues.
  • Introduction - pensez à cette section comme une accroche pour le lecteur et un moyen de l'attirer vers le bas de la page.
  • Conclusion - Dans la conclusion, vous devez résumer tout ce que votre lecteur a appris jusqu'à ce point et mettre un terme aux arguments que vous avez avancés. Mettez la ponctuation finale ici. S'il y a un appel à l'action, indiquez-le dans votre plan.

Eh bien, nous sommes arrivés à la fin. J'espère qu'il est utile de créer votre plan de contenu comme une étape supplémentaire avant de créer l'article proprement dit.

Exemple de plan de contenu et format

Vous vous demandez donc à quoi pourrait ressembler le plan, non ?

J'ai vu différents plans d'articles. Certains sont simples, d'autres plus structurés.

Laissez-moi partager mon secret

via GIPHY

Je suis un fan d'une approche plus structurée. Non, c'est faux. Cela ne doit pas tuer la créativité. Cela apporte de la valeur.

Mind mapping, pas de structure

La cartographie conceptuelle est une excellente technique qui permet de mettre de l'ordre dans votre façon de penser. Elle peut être particulièrement utile lorsque vous créez vous-même du contenu. Elle peut également fonctionner avec des rédacteurs avancés qui ont de solides capacités de recherche, ainsi que des compétences en matière de référencement et de création de contenu. Cependant, elle demande plus d'efforts de la part du rédacteur de contenu, ce qui implique généralement une rémunération supplémentaire.

De nombreuses personnes utilisent d'autres outils pour tracer les grandes lignes de leur contenu, comme les cartes heuristiques ou les logiciels de cartographie mentale, mais cet article de blog se concentrera sur les grandes lignes dans Microsoft Word (ou Google Docs s'il n'est pas disponible).

Pour :

  • elle rend votre contenu plus organisé que s'il n'y avait pas de structure du tout
  • donne de la flexibilité
  • inclut des liens avec un contenu de valeur

Cons :

  • il ne contient généralement que des idées de contenu, donc il est très général
  • il n'y a pas de place pour le contexte et les informations supplémentaires sur les contours du contenu
  • pas de directives en matière de référencement, ce qui signifie que le contenu risque d'être peu performant en termes de visibilité et de trafic

Exemple de plan de contenu

Titre :

Recherche/Articles :

  • LIEN
  • LIEN
  • LIEN

Introduction : [introduction d'une phrase]

Points principaux :

  • Point #1 : Titre
  • Point #2 : Titre
  • Point #3 : Titre

Conclusion : [conclusion d'une phrase]

Plan de contenu structuré

Ce type de plan fournit une structure bien détaillée qui permet de guider le rédacteur tout au long du processus de création de contenu. Il se concentre sur le contenu qui est précieux et intéressant du point de vue de votre public.

De tels schémas sont idéaux pour produire du contenu de qualité. Le contenu de valeur et le contexte ont été identifiés. Il ne reste plus à l'auteur qu'à compléter le texte avec des éléments complémentaires.

Pour :

  • il possède une structure assez détaillée, de sorte que votre contenu est bien organisé
  • fournit plus d'informations sur les exigences, comme le nombre de mots, ainsi que sur l'objectif de l'article.
  • inclut des liens avec un contenu de valeur

Cons :

  • pas de directives en matière de référencement, ce qui signifie que le contenu risque d'être peu performant en termes de visibilité et de trafic

Exemple de plan de contenu

Titre :

Longueur suggérée de l'article [en mots] :

Style d'écriture :

Objectif de l'article :

Recherche/Articles :

  • LIEN
  • LIEN
  • LIEN

Plan de l'article :

  • Direction #1 :
    • Principaux points à retenir
  • Direction #2 :
    • Principaux points à retenir
  • Direction #3 :
    • Principaux points à retenir

Schéma de contenu structuré pour le référencement

C'est celui-là que vous voulez. Voici un excellent moyen d'obtenir un contenu SEO structuré. C'est le roi de tous les rois, et il vous aidera à être au sommet de votre jeu rapidement.

Pourquoi ?

Il combine ce qu'il y a de mieux en matière de contenu et de référencement, ce qui signifie que le contenu sera apprécié par les gens (priorité) mais aussi par les moteurs de recherche.

Pour :

  • il possède une structure assez détaillée, de sorte que votre contenu est bien organisé
  • fournit plus d'informations sur les exigences
  • comprend des directives de référencement pour optimiser le contenu

Cons :

  • Certains diront que cela limite la créativité.

Mais que vaut la créativité si l'article n'est pas trouvé par les gens, lu et partagé. Le référencement est la clé.

Exemple de plan de contenu SEO

Titre :

Directives relatives aux articles :

  • Mot-clé principal : {mot-clé} (volume de recherche : X)
  • Mots clés secondaires : {mot clé 1} (volume de recherche : X), {mot clé 2} (volume de recherche : X), {mot clé 3} (volume de recherche : X)
  • Longueur suggérée de l'article [en mots] :
  • Une suggestion de nombre de rubriques :
  • Un nombre suggéré d'images/médias :

Balises de référencement

  • Titre de référencement
  • Description du référencement

Plan de l'article :

  • Direction #1 :
    • Principaux points à retenir
  • Direction #2 :
    • Principaux points à retenir
  • Direction #3 :
    • Principaux points à retenir

Recherche/Articles :

  • LIEN
  • LIEN
  • LIEN

Questions fréquemment posées concernant le plan du contenu

Quel est l'ordre d'un plan ?

Un plan est un excellent moyen d'organiser vos idées et vos informations avant de commencer à écrire. Un plan de contenu est un outil formidable pour tout type d'auteur. Qu'il s'agisse d'un essai, d'un article sur le Web ou même d'un roman, le fait d'avoir une bonne structure à suivre vous aidera à mieux structurer vos idées et à faire en sorte que le flux de vos écrits soit fluide et efficace.

Il peut également vous aider à rester sur la bonne voie pendant que vous écrivez, et à vous assurer que vous couvrez tous les points que vous voulez aborder.

En général, un plan se compose de trois parties : l'introduction, le corps et la conclusion.

L'introduction doit présenter votre sujet et expliquer pourquoi il est important. Le corps du texte doit discuter en détail de chaque point que vous souhaitez soulever sur le sujet. La conclusion doit résumer ce que vous avez dit dans le corps du texte et donner votre opinion sur le sujet.

Comment le plan du contenu est préparé

Un bon plan de contenu doit être élaboré avec soin et réflexion.

Le format simpliste d'un plan de contenu que vous avez appris à l'école est le suivant :

(1) Introduction, (2) Paragraphes du corps du texte, et (3) Conclusion.

Cela signifie que le premier point que vous devez comprendre est ce que sera votre sujet, et ensuite développer certaines sections autour de sujets particuliers.

La création d'un plan de contenu pour des articles ou des billets de blog qui sont optimisés pour le référencement et apportent du trafic est un processus beaucoup plus exigeant.

Mais l'effort en vaut la peine ! Surtout lorsque vous commencez à obtenir des résultats extraordinaires.

Si vous souhaitez suivre le processus étape par étape, je vous recommande d'aller à la section "Comment rédiger le plan d'un billet de blog : Une étape par étape" dans cet article.

Qu'est-ce qu'un plan de contenu pour un site web ?

Photo par Hal Gatewood sur Unsplash

Un plan de site Web est un document qui décrit les principaux composants de votre site Web. Il fournit un résumé de chaque élément, ainsi que des directives sur l'apparence et le comportement de chaque élément.

Vous pouvez le traiter comme la version brute d'une page web.

Le plan du contenu d'un site Web doit refléter la structure et le flux général de la page en question. Il n'est pas destiné à être une page réelle, mais il a un but. Les maquettes et la version conçue sont ce que l'on voit sur les pages du site Web. Les schémas de contenu sont ce qui maintient l'ensemble et lui donne une forme.

Le plan du contenu d'un site Web peut également être utilisé comme une liste de contrôle pour tous les éléments de la page de votre site Web. Si quelque chose n'a pas été fait, vous pouvez utiliser certains types de contours pour décrire quelque chose que vous voulez accomplir ou réaliser.

Vous devez commencer par définir le type de site Web que vous souhaitez créer ; ce détail spécifique détermine les informations à transmettre dans votre mise en page, ainsi que la façon dont elle doit être structurée.

Chaque plan de contenu doit comporter le nom de la page, son emplacement dans l'architecture du site, les métadonnées de référencement, ainsi que le texte et le contenu de DeepL pour chaque section de la page.

Pour chaque élément de contenu ou module, indiquez le type de texte qu'il contient (corps, en-tête, sous-titre, etc.), les limites du nombre de mots et de caractères, une description des images à inclure le cas échéant et les destinations des liens, le cas échéant. Si les rédacteurs ou les éditeurs ne sont pas familiarisés avec les schémas filaires, vous pouvez leur proposer une capture d'écran afin qu'ils puissent voir à quoi cela ressemblera.

Conclusions

Si vous suivez ce schéma, vous aurez de grandes chances de réussir. Ces grandes lignes peuvent aider écrire du contenu conformément aux directives de référencement, avec moins d'efforts et de temps de recherche. Ainsi, le rédacteur a plus de temps pour la créativité, ce qui signifie des clients plus heureux !

J'espère que cet article vous a inspiré à créer des contours plus structurés pour votre contenu. N'hésitez pas à me faire part de vos autres réflexions, questions ou commentaires.

Bonne esquisse, tout le monde !